Recensement de la population
 
Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2011
 
Population recensée en 2007 : 1437
dont :
- ménages - 1397
- communautés - 40
 
Population municipale calculée au 1er janvier 2008 : 1471
dont :
- ménages - 1431
- communautés - 40
 
Population comptée à part au 1er janvier 2008 : 33
 
Population totale au 1er janvier 2008 : 1504 

(Source INSEE - recensement 2008)

  Portail INSEE  http://www.indices.insee.fr/

 

1962
501 Habitants
1968
508 Habitants
1975
540 Habitants 
1982
916 Habitants
1990
1134 Habitants 
1999
1208 Habitants
2006 1408 Habitants  2007  1437 Habitants
2008 1504 Habitants    

 


Populations légales 2008 de la commune

Les populations légales 2008 entrent en vigueur le 1er janvier 2011.

Elles se substituent aux populations légales 2007.

Pour les communes concernées, les données relatives aux fractions cantonales et/ou aux communes associéesfigurent dans les fichiers téléchargeables mais pas dans les tableaux affichés.

Les populations légales sont désormais actualisées chaque année. Toutefois, les enquêtes de recensement étant réparties sur cinq années, il est recommandé de calculer les évolutions sur des périodes d'au moins cinq ans. Pour l'instant, la référence pour le calcul des évolutions reste donc le recensement de 1999.

 

 

Populations légales 2008 de la commune de Candé-sur-Beuvron
Population municipale Population comptée à part Population totale
Source : Recensement de la population 2008 - Limites territoriales au 1er janvier 2010
1 471 33 1 504

 


Populations légales

Définition

Le terme générique de "populations légales" regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale qui est la somme des deux précédentes.

Les populations légales sont définies par le décret n°2003-485 publié au Journal officiel du 8 juin 2003, relatif aurecensement de la population. Désormais, elles sont actualisées et authentifiées par un décret chaque année. Environ 350 textes législatifs ou réglementaires font référence à ces populations.

La population municipale est celle qui est utilisée à des fins statistiques ; la population totale est la plus souvent utilisée pour l'application de dispositions législatives ou réglementaires.

 

Remarque

Jusqu'en 1999, les populations légales étaient déterminées à l'occasion de chaque recensement général de la population. Entre deux recensements elles pouvaient être modifiées par un recensement complémentaire.

A partir de 2008, la nouvelle méthode de recensement basée sur des enquêtes de recensement annuelles permet de calculer chaque année des populations légales actualisées.
Ainsi par exemple, fin 2009 ont été publiées les populations légales qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2010. Ces populations légales étaient millésimées 2007 car elles étaient calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2005 à 2009 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période. L'égalité de traitement entre les communes est ainsi assurée.
 


Population totale

Définition

Le concept de population totale est défini par le décret n°2003-485 publié au Journal officiel du 8 juin 2003, relatif aurecensement de la population.

La population totale d'une commune est égale à la somme de la population municipale et de la population comptée à part de la commune.

La population totale d'un ensemble de communes est égale à la somme des populations totales des communes qui le composent.

La population totale est une population légale à laquelle de très nombreux textes législatifs ou réglementaires font référence. A la différence de la population municipale, elle n'a pas d'utilisation statistique car elle comprend des doubles comptes dès lors que l'on s'intéresse à un ensemble de plusieurs communes.

 

Remarque

Ce concept diffère un peu de celui en vigueur lors du recensement de 1999 : Population totale (recensement de la population 1999).

Le principal changement concerne les élèves ou étudiants majeurs âgés de 25 ans ou plus ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études : désormais, ils ne sont plus comptés dans la population totale de la commune de leur résidence familiale. En 1999, ils l'étaient.

 


 Population comptée à part

Définition

Le concept de population comptée à part est défini par le décret n°2003-485 publié au Journal officiel du 8 juin 2003, relatif au recensement de la population.
La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle (au sens du décret) est dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune :
1. Les mineurs dont la résidence familiale est dans une autre commune mais qui résident, du fait de leurs études, dans la commune.
2. Les personnes ayant une résidence familiale sur le territoire de la commune et résidant dans une communauté d'une autre commune, dès lors que la communauté relève de l'une des catégories suivantes :
- services de moyen ou de long séjour des établissements publics ou privés de santé, établissements sociaux de moyen ou de long séjour, maisons de retraite, foyers et résidences sociales ;
- communautés religieuses ;
- casernes ou établissements militaires.
3. Les personnes majeures âgées de moins de 25 ans ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études.
4. Les personnes sans domicile fixe rattachées à la commune au sens de la loi du 3 janvier 1969 et non recensées dans la commune.

 

Remarque

Ce concept diffère sur certains points de celui en vigueur lors du recensement de 1999 : Population comptée à part (recensement de la population 1999).
Les principaux changements concernent :
1. Les étudiants majeurs de moins de 25 ans vivant en internat dans un établissement d'enseignement situé dans lacommune mais ayant leur résidence familiale dans une autre commune : ils sont désormais comptés dans la population comptée à part de la commune de résidence familiale ; en 1999, ils étaient comptés dans la population comptée à part de la commune d'études.
2. Les militaires logés dans un établissement militaire (caserne, quartier, base, camp militaire...) situé dans la commune et ayant une résidence personnelle dans une autre commune : ils sont désormais comptabilisés dans la population comptée à part de la commune de leur résidence personnelle. En 1999, ils l'étaient dans la population comptée à part de la commune sur laquelle était situé l'établissement militaire.
3. Les personnes détenues dans un établissement pénitentiaire de la commune : désormais elles ne font plus partie de la population comptée à part de la commune ; elles sont comptées dans la population municipale de la commune.
4. Les élèves ou étudiants mineurs ayant leur résidence familiale dans la commune et logés dans une cité universitaire (ou un foyer d'étudiants, un logement) situé dans une autre commune : désormais, ils sont comptabilisés dans la population comptée à part de leur commune d'études. En 1999, ils l'étaient dans la population comptée à part de la commune de leur résidence familiale.
5. Les élèves ou étudiants majeurs, âgés de 25 ans ou plus, ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et résidant dans une autre commune pour leurs études : désormais, ils ne sont plus comptabilisés dans la population comptée à part de la commune de leur résidence familiale. En 1999, ils l'étaient.

 


 


Bienvenue à Candé,
le 16/12/2017 à 12:10

.: ACTUALITES :.
.: AGENDA :.
COMICE AGRICOLE - 16 & 17 juin 2018
> (+ d'infos)


CANDÉCIBELS
> (+ d'infos)


ÉCOLE - RENTRÉE DE SEPTEMBRE 2017 - RETOUR À LA SEMAINE DES 4 JOURS
> (+ d'infos)


ÉCOLE - RENTRÉE DE SEPTEMBRE 2017 - TARIFS
> (+ d'infos)


RVLS
> (+ d'infos)


APE
> (+ d'infos)


Syndicat du Beuvron Aval - Marchés N-1
> (+ d'infos)


Commune de Candé sur Beuvron - Marchés N-1
> (+ d'infos)


ÉCOLE - MENUS
> (+ d'infos)


ASCC 99
> (+ d'infos)


Le 766
> (+ d'infos)


ÉCOLE - RENTRÉE DE SEPTEMBRE 2016 - TARIFS
> (+ d'infos)


Bulletin municipal
> (+ d'infos)



> (+ d'infos)


Service Public

Val de Loire, patrimoine mondial

 

© 2006-2016 Alizéa - Plan du site